Publications

21 May 15

Intégration structurelle et sociale des ressortissants de pays tiers et d’autres immigrants au Luxembourg. L'accès à une éducation de qualité.

Authors: ALIEVA Aigul, VALENTOVA Marie.

Abstract: Il est désormais bien établi que l'enseignement apporte non seulement les compétences nécessaires à la population immigrée leur permettant l'intégration sur le marché du travail, connue comme intégration structurelle, mais est également générateur d'autres formes de savoir en matière de société, de règles et de normes, nécessaires à leur intégration sociale. Le Luxembourg a développé un système éducatif complexe, comprenant divers programmes éducatifs au niveau de l'enseignement secondaire. Ces programmes varient en fonction de leur durée et de leur orientation, professionnelle ou académique. Le multilinguisme constitue une autre spécificité du système luxembourgeois, où l'étudiant est censé maîtriser deux, voire trois langues : le luxembourgeois, le français et l'allemand. La migration continuelle au Luxembourg accroît de manière significative la pression sur le système éducatif, qui peine à répondre aux besoins des divers groupes d'immigrants. L’objet de cette étude est d’étudier les performances scolaires des jeunes issues des deux groupes principaux de ressortissants de pays tiers du Luxembourg, ceux en provenance du Cap-Vert et ceux en provenance de l’ex-Yougoslavie : ils sont issus de milieux socio- économiques similaires et obtiennent aussi des résultats scolaires similaires. A cette fin, nous utilisons les données de l’enquête PISA de l'OCDE, à laquelle le Luxembourg a participé depuis le début (c'est-à-dire depuis 2000). Le groupe des ressortissants des pays tiers n'étant pas très important en nombre au Luxembourg par rapport aux immigrants d'autres pays européens, et afin de réunir un nombre suffisants d'élèves des ces pays tiers, nous avons combiné les enquêtes portant sur les années 2003, 2006 et 2009. Les conclusions des entretiens avec experts, menés au cours de l'étude, complètent nos analyses. Les résultats font apparaître que la majorité des différences au niveau des tests PISA entre les élèves des pays tiers et des Luxembourgeois s'explique par des différences dans leurs antécédents familiaux et dans les ressources de la famille, mais aussi par le fait que ces deux groupes d'élèves fréquentent des régimes de formation différents. D'autres enseignements importants de cette étude ont trait à la façon selon laquelle les élèves au Luxembourg perçoivent la valeur de l’éducation, la confiance qu’ils ont en leurs compétences et leurs aspirations professionnelles pour leur vie adulte. Nous concluons cette étude par des suggestions pouvant être potentiellement utiles aux principaux acteurs publics qui travaillent sur le thème de l'éducation et de l’intégration.

Reference: ALIEVA Aigul, VALENTOVA Marie. Intégration structurelle et sociale des ressortissants de pays tiers et d’autres immigrants au Luxembourg. L'accès à une éducation de qualité. LISER, 2015, Les rapports du LISER, 68 p.

Keywords:
Luxembourg,
intégration,
éducation,
PISA,
ressortissants de pays tiers