News

09 Oct 19 | News

Le LISER lance ses "Cahiers de la Grande Région"

La nouvelle publication a pour mission de mieux faire connaître la Grande Région, ses spécificités et ses enjeux aussi bien que de pallier le manque de visibilité de cet espace de vie et de coopération transfrontalière

En septembre dernier, le LISER a lancé « Les Cahiers de la Grande Région ». Il s’agit de publications reprenant des contributions de divers auteurs portant sur les problématiques de la Grande Région, comme la démographie, la mobilité, le travail, par exemple.  Ce nouvel outil, à la parution semestrielle, a pour mission, d’une part, de mieux faire connaître la Grande Région, ses spécificités et ses enjeux et, d’autre part, de pallier le manque de visibilité de cet espace de vie et de coopération transfrontalière. L’objet des Cahiers consiste à informer tant les populations que les acteurs institutionnels ou de la société civile des problématiques et défis rencontrés au sein de la Grande Région et à concourir au développement d’un esprit « Grande Région ».

Ces Cahiers font suite aux anciens « Cahiers transfrontaliers d’EURES Luxembourg » qui ne sont plus édités en raison de la réforme du programme EURES.

Les Cahiers de la Grande Région sont gérés et centralisés à partir du LISER et sont disponibles sur le site internet du LISER, actuellement en français et prochainement en allemand.

Les Cahiers de la Grande Région rassemblent à ce jour plusieurs partenaire. Outre le LISER (Luxembourg), on trouve la Fondation IDEA (Luxembourg), le Cercle européen Pierre Werner (Luxembourg et Belgique), l’Institut de la Grande Région (Grande Région), le Statec (Luxembourg), l’UniGR Center for Border Studies (Grande Région), l’Université de Lorraine (France), l’Université du Luxembourg (Luxembourg), Idélux (Belgique), la Technische Universität Kaiserslautern (Allemagne), l’Agape Lorraine nord (France) et l’Institut Destrée (Belgique).

Ces Cahiers sont édités deux fois par an : en septembre et en mars. Ce sont les partenaires membres qui déterminent les thématiques et les auteurs.