Publications

|

Publication Details

25 Jul 13

Impacts de la mobilité résidentielle transfrontalière sur les espaces de la vie quotidienne d’individus actifs du Luxembourg.

Authors: GERBER Philippe, CARPENTIER Samuel.

Abstract: À partir d'une enquête effectuée par le CEPS/INSTEAD et la fondation Forum Europa, cet article analyse le phénomène de mobilité résidentielle transfrontalière et son impact sur les déplacements quotidiens. Réalisée au printemps 2008, cette enquête porte sur les actifs occupés résidant initialement au Luxembourg qui se sont installés dans un pays frontalier entre 2001 et 2007, tout en conservant leur emploi au Grand-Duché. Pour un grand nombre d'entre eux, le déménagement transfrontalier a permis d'accéder à un logement plus grand, voire d'en devenir propriétaire. Néanmoins, l'analyse des déplacements quotidiens montre que la plupart de ces personnes a dû consentir à de nombreuses concessions en termes de mobilité pour accéder au logement souhaité. Cela se ressent particulièrement pour le trajet domicile/travail dont la distance moyenne a doublé, ce qui a renforcé la dépendance à l'automobile des personnes concernées . En dehors même du travail, la localisation des autres activités quotidiennes se trouve modifiée à la suite du déménagement. Des indicateurs synthétiques issus de la géostatistique permettent d'analyser la reconfiguration des lieux de ces activités. Malgré la relocalisation de beaucoup d'entre elles autour du nouveau lieu de résidence, une certaine inertie des comportements se traduit par le maintien de près d'une activité sur trois au Luxembourg. Dès lors, la dispersion des espaces d'activités augmente pour certains enquêtés. Elle est liée à la part des activités transférées vers le pays de résidence, varie fortement selon la nationalité ; elle est plus forte pour les Luxembourgeois et les Portugais. Les personnes originaires des régions frontalières, qui retournent dans leur pays d'origine, gardent également près d'un quart de leurs activités au Grand-Duché : cela témoigne de l'importance du lieu de travail dans la structuration des espaces de vie quotidienne et d'un capital spatial déjà mis en évidence dans le cas d'actifs résidant au Luxembourg.

Reference: GERBER Philippe, CARPENTIER Samuel. Impacts de la mobilité résidentielle transfrontalière sur les espaces de la vie quotidienne d’individus actifs du Luxembourg. Economie et Statistique, 2013, n°457, pp. 77-96.

Keywords:
mobilité résidentielle,
régions frontalières,
transfrontalier,
résidents,
Luxembourg,
frontaliers,
logement,
mobilité

Project: Mobilities, Environment, Behaviours Integrated in Urban Simulation

Linked publications
HESSE Markus, CARUSO Geoffrey, GERBER Philippe, VITI Francesco (Eds.)
Zelzate : University Press, 2013, 427 p.
GERBER Philippe, CARPENTIER Samuel.
In: GERBER Philippe, CARPENTIER Samuel. Mobilités et modes de vie. Vers une recomposition de l'habiter. Éditions Presses Universitaires de Rennes, 2013, coll. Géographie sociale, pp. 13-24.
GERBER Philippe, CARPENTIER Samuel.
Éditions Presses Universitaires de Rennes, 2013, coll. Géographie sociale, 222 p.