menu

Publications

19 Oct 10

Home sweet home : le confort des logements s'est amélioré, mais pas pour tous les ménages.

Authors: DE LANCHY Gaëtan.

Abstract: En 2004, un premier article sur le confort et la qualité des logements était diffusé dans les chroniques « Vivre au Luxembourg »1. Cet article, fondé sur les données de l’enquête EU-SILC 2003, dressait deux constats majeurs. Si l’on adopte une perspective minimaliste du confort, en tenant compte uniquement de l’existence dans le logement d’une salle de bains, d’au moins un WC intérieur, de l’eau chaude courante et du chauffage, 97% des ménages disposaient d’un niveau de confort satisfaisant, voire très satisfaisant. En revanche, si l’on adopte une perspective plus large du confort, en incluant notamment des éléments liés à la qualité et à l’environnement du logement, seuls 33% des ménages déclaraient n’avoir aucun problème de logement. Les ménages les moins satisfaits étaient majoritairement des locataires d’appartements. Etre propriétaire d’une maison semblait être le gage d’un meilleur confort, selon les déclarations des ménages.

Reference: DE LANCHY Gaëtan. Home sweet home : le confort des logements s'est amélioré, mais pas pour tous les ménages. CEPS/INSTEAD, 2010, Vivre au Luxembourg n°70, 2 p.

Keywords:
confort,
logements,
ménage

Project: Observatoire de l'Habitat

Linked publications
GLUMAC Brano, HERRERA-GOMEZ Marcos, LICHERON Julien
LISER, 2018, Working Papers n°2018-07, 32 p.
LICHERON Julien, DARUD Bérengère, DRAGUT Lauriana Gabriella
LISER, 2017, Dossiers thématiques (Observatoire de l'Habitat) n°1-2017, 20 p.
LISER, 2017, Le logement en chiffres n°6, 10 p.