Publications

05 Jun 09

Regard croisé sur la vie familiale selon l'origine.

Authors: LEDUC Kristell, VILLERET Anne.

Abstract: Parmi les nombreux facteurs pouvant agir à des degrés divers sur le comportement démographique des immigrés, on compte le pays d’origine et le pays d’accueil. Par rapport à ces deux facteurs, la conduite des immigrés peut aller du maintien du comportement démographique du pays d’origine jusqu’à l’adoption, plus ou moins progressive, de celui du pays d’accueil. De par les deux vagues migratoires importantes qu’il a connues (la vague italienne, qui s’étend de la fin du 19ème siècle jusqu’au début des années 1960, et la vague portugaise qui a débuté vers la fin des années 1960), le Luxembourg est un territoire propice pour porter un regard croisé sur le calendrier des principaux moments de la vie et sur la vie familiale selon l’origine.

Partant de la génération des résidents actuels nés entre 1950 et 1970, nos analyses portent sur des données collectées en 2007 et distinguent trois groupes. Le premier groupe rassemble les résidents d’origine italienne, c’est-à-dire ceux ayant soit la nationalité italienne, soit au moins un aïeul du premier ou deuxième degré né en Italie. Le second, basé sur les mêmes critères, réunit les résidents d’origine portugaise. Enfin, le troisième groupe, qui nous sert de « groupe repère », rassemble les résidents de nationalité luxembourgeoise et dont les aïeuls du premier et deuxième degré sont tous nés au Luxembourg1. En 2007, ces trois groupes représentent respectivement 10%, 15% et 34% de la population née entre 1950 et 1970.

Reflet de l’histoire migratoire luxembourgeoise, 93% des Portugais de la génération 1950-70 sont nés au Portugal et sont arrivés au Luxembourg, en moyenne, vers 26 ans. Quant aux Italiens, 30% sont nés en Italie, 54% au Luxembourg et les autres, surtout en France. La moitié des Italiens nés hors du Luxembourg sont arrivés avant l’âge de 18 ans.

Reference: LEDUC Kristell, VILLERET Anne. Regard croisé sur la vie familiale selon l'origine. CEPS/INSTEAD, 2009, 20 n°57, 2 p.

Keywords:
vie familiale,
comportement démographique,
immigrés