Publications

01 Jan 01

La résonance sociale du congé parental.

Authors: BORSENBERGER Monique.

Abstract: Femmes et hommes ont un comportement fort différent face aux possibilités de concilier vie familiale et vie professionnelle. Globalement, 27% des hommes et 72% des femmes seraient prêts à prendre un congé parental si l'occasion se présentait. Si le niveau de salaire joue un rôle évident dans les choix masculins par rapport au congé parental, il ne semble pas déterminant dans les choix féminins. En revanche, le statut professionnel semble exercer une influence pour les hommes et les femmes, sur le choix éventuel d'un congé parental de même que sur l'opinion du salarié quant à l'attitude attendue de l'employeur à une annonce de départ en congé parental. 40% des salariés estiment que leur employeur serait défavorable à une telle annonce, proportion qui augmente encore chez les hommes ; mais 65% estiment que leurs collègues de travail accueilleraient favorablement une telle décision. Si la résonance sociale du congé parental, c'est-à-dire d'un temps consacré à la vie familiale, mais aussi d'un partage des tâches éducatives et familiales entre hommes et femmes, apparaît controversée dans le milieu processionnel, dans l'entourage familial au contraire, le fait de prendre un congé parental serait très bien accepté par le conjoint et les membres de la famille et ce, pour les hommes autant que pour les femmes.

Reference: BORSENBERGER Monique. La résonance sociale du congé parental. CEPS/INSTEAD, 2001, Population & Emploi (série bleue) n°3/01.

Keywords:
résonance,
congé parental