menu

News

05 Feb 19 | News

Impact budgétaire du vieillissement de la population sur les dépenses de l’assurance dépendance pour la population résidente au Luxembourg

Le LISER a conçu un outil permettant de simuler les changements de l'état de santé de la population et d'estimer leur impact budgétaire à l'horizon 2045

Dr. María Noel Pi Alperin est chercheur au LISER. Elle est responsable d’un projet intitulé « Dynamiques de santé et vieillissement de la population » (HEADYNAP) financé par le Fonds National de la Recherche du Luxembourg. Ce projet vise à comprendre les conséquences économiques de l’évolution de l’état de santé de la population luxembourgeoise dans un contexte de vieillissement de cette dernière. 

Un des objectifs du projet HEADYNAP est d’estimer l’impact budgétaire du vieillissement de la population sur les dépenses de l’assurance dépendance à l’horizon 2045 pour la population résidente au Luxembourg âgée de plus de 50 ans.  En effet, l’assurance dépendance, prise en charge par la Caisse Nationale de Santé, est directement impactée par le processus de vieillissement de la population. De nombreuses personnes âgées sont confrontées à des problèmes fonctionnels qui constituent, à divers degrés, une source de perte d’autonomie dans les activités du quotidien (locomotion, équilibre, souplesse, orientation dans le temps). La combinaison de plusieurs de ces limitations peut conduire à un état de dépendance. Plus précisément, selon le Ministère de la Sécurité Sociale du Luxembourg, être dépendant c’est avoir besoin de l’aide de quelqu’un, professionnel ou autre, pour effectuer les activités essentielles de la vie, telles que l’hygiène corporelle, la nutrition et la mobilité.

Dans le cadre du projet, un outil de simulation a été conçu qui met en œuvre une procédure similaire à celle de l’assurance dépendance et qui permet, à chaque période, de simuler des changements de l’état de santé de la population. De cette manière, il est possible d’identifier les personne dépendantes pouvant bénéficier des prestations financées par l’assurance dépendance[1]. Ainsi, il a été possible d’estimer les dépenses annuelles relatives aux prestations en nature effectuées à domicile et par les professionnels des réseaux. Il est important de préciser que nous avons établi comme hypothèse que toutes les personnes souffrant de limitations, donc potentiellement éligibles comme bénéficiaires de l’assurance dépendance, vont demander des aides à domicile.

Les données luxembourgeoises de l’enquête SHARE, première enquête européenne sur la santé, le vieillissement et la retraite en Europe, ont été utilisées. Cette enquête, qui cible les individus de plus de 50 ans résidant au Luxembourg, permet de caractériser l’état de santé des individus et ses limitations dans les activités essentielles de la vie quotidienne qui sont liées au vieillissement.

Ainsi on peut constater qu’en 2017, les dépenses par tête sont plus élevées pour les personnes âgées d’au moins 70 ans. En revanche, les simulations pour l’année 2045 montrent que les dépenses par tête projetées, se concentreront sur des groupes d’âges plus élevés. De plus, les dépenses par tête augmentent par rapport à 2017, surtout à partir de 75 ans, pour atteindre un coût moyen annuel de 24 000 euros pour les personnes âgées de 99 ans, soit deux fois plus qu’en 2017.

Les projections indiquent un taux de croissance de 229 % des dépenses en matière d’assurance dépendance pour les prestations à domicile entre 2017 et 2045. De plus, par rapport à l’année 2017, les dépenses moyennes par tête augmenteraient de 70 % et le nombre de bénéficiaires de 280 %.

Ces augmentations résultent non seulement de la croissance de la population, mais aussi du fait que ces conditions sont plus communes chez les personnes les plus âgées, dont la part dans la population est en augmentation. Par conséquent, un nombre plus élevé de personnes combinerait plusieurs limitations d’activité, ce qui conduira à une augmentation du nombre de bénéficiaires et des dépenses d’assurance dépendance.

Dr. María-Noel Pi Alperin Chercheuse, département Conditions de Vie

Article rédigé par le LISER, paru dans Femmes Magazine, édition janvier 2019

[1] Cette définition est basée sur le Règlement grand-ducal modifié du 18 décembre 1998. Cf. Mémorial A n° 119 du 30 décembre 1998.