News

22 Jul 22 | News

Enquête sur les pratiques muséales au Luxembourg

Une enquête pour mieux cerner les publics de la culture et disposer d’un instrument de suivi des pratiques culturelles

Sam Tanson a présenté les résultats de l’enquête sur les pratiques muséales au Luxembourg (21.07.2022)

Communiqué par : ministère de la Culture

En date du 21 juillet 2022, la ministre de la Culture, Sam Tanson, a présenté les résultats de l’enquête sur les pratiques muséales au Luxembourg, lancée en 2021 avec le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER).

L’enquête qui s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre du Kulturentwécklungsplang 2018-2028, notamment des recommandations 10 «Mise en place d'une cellule d'études et de statistiques culturelles» et 47 «Réaliser une enquête sur les pratiques culturelles du pays avec une périodicité de 10 ans: 1999, 2009, 2019, …» dresse un état des lieux des pratiques muséales de la population luxembourgeoise pendant la période de référence mars 2019 à mars 2020, tout en identifiant les besoins du public ou les difficultés qui empêcheraient une partie de la population de se rendre dans les institutions muséales du pays.

Dans son allocution, Sam Tanson a rappelé les objectifs qui sous-tendent cette étude «Les buts poursuivis par ce ministère en politique muséale et culturelle sont ambitieux: renforcer la valorisation et la transmission des fonds des musées, garantir un véritable accès à la culture pour tous, favoriser la médiation culturelle, inclure les personnes a priori plus éloignées de la culture… Voilà des objectifs qui présupposent une connaissance approfondie des publics cibles et de ses besoins. Par cette étude, nous réalisons donc un pas important et indispensable envers une adaptation future des dispositifs de développement et de soutien du secteur muséal.»

L’enquête permet de constater que le public des sites patrimoniaux et des musées est en augmentation constante depuis 1999. Dans l’ensemble, le public des musées se rend autant dans les musées luxembourgeois que dans les musées étrangers. Les musées luxembourgeois sont d’ailleurs plébiscités par plus de huit visiteurs/euses sur dix pour leur qualité.

©MCULT

De gros écarts de participation distinguent la plupart des pratiques liées aux musées, et les catégories sociales les plus favorisées composent plus largement le public des musées. Les facteurs sociodémographiques tels que le niveau scolaire, la catégorie socioprofessionnelle et le revenu restent de solides déterminants des visites des musées.

L’association toujours observée entre scolarité et fréquentation des musées à l’âge adulte est révélatrice du rôle des habitudes prises dans l’enfance, tant au sein de la famille que de l’école. Les possibilités d’entrée à prix réduits dans les musées au Luxembourg tout comme la digitalisation et l’accès libre à un grand nombre de musées en ligne ne permettent pas de combler le manque d’habitudes prises durant l’enfance.

Le rapport et sa synthèse peuvent être téléchargés sur le site internet du ministère de la Culture: